Suisse | Berne

Gantrisch

Le sommet du Gantrisch est situé dans le canton de Berne, assez proche de la ville de Thun.

Underi Gantrischhütte

En arrivant depuis Fribourg, on visite l’arrière pays pour arriver à la ferme de Underi Gantrischhütte. Il y a bien de place pour se garer (ainsi qu’au-dessus, Pt1580). Nous partons par le pâturage puis un chemin en forêt (épicéas et pins) agréable, mais la route étant passante, nous profitons du bruit des motos et de ceux qui la confonde avec un rallye.

Obernünene

Nous rejoignons le premier parking au Pt1580, pour longer une route goudronnée et passer devant le deuxième parking. La vue s’ouvre sur la gauche sur les préalpes bernoises. Deux parapentes sont dans les pentes du pâturage et profitent du vent. Joli à voir.

Nous poursuivons par une route de 4×4 agréable pour filer en direction du pâturage de la cabane Obernünene, encadré par les sommets Nüneneflue et Gantrisch. Superbe. Une petite gouille puis nous arrivons à la cabane d’Obernünene. Pour beaucoup c’est le terminus, la terrasse offre des jeux pour les enfants, une vue superbe et sûrement des mets roboratifs.

Leitterpass

Nous poursuivons, désormais sur un sentier parfois caillouteux. Les pâturages sont teintés de rose par les silènes dioïques, les renouées bistortes et quelques becs de grue. On croise de plus en plus d’alpinistes avec le matériel de Via Ferrata. L’explication se dévoile vite : la face E du Gantrisch est équipée d’une Via Ferrata, quasi droit en haut. Mazette, il y a bien du monde. C’est limite comme à la poste où il faut prendre un ticket !

Le sentier se fait un peu plus pentu et par un final de toute beauté (genre entaille profonde dans la roche), nous débouchons au col du Leitterpass.

Gantrisch

A ce col, wouah la vue s’ouvre sur les 4000m bernois, l’Eiger et sa face N bien reconnaissable. Magnifique. Il faut poursuivre brièvement sur l’arête pour filer en léger contrebas dans la face N. Le chemin demande de l’attention (un câble sur une section) car rocailleux. On rejoint la face S du Gantrisch. Le sentier est en pente régulière, mais il est peu agréable et demande de l’attention : en devers et parfois abîmé.

On rejoint la crête du Pt2107. Une courte pause avant la montée finale. Le sentier est marqué rouge-blanc mais est presque en bonne partie équipé de câble. Nous croisons bien du monde, comme le sentier est étroit, il faut parfois laisser passer les autres avant de s’engager. Certains sont pressés de monter et nous envoient mêmes des cailloux. Nous arrivons sur le vaste plateau sommital, incliné. Une dernière brève montée permet de rejoindre le sommet du Gantrisch où bien du monde stationné.

La vue est presque à 360°, la face N de l’Eiger facilement repérable. On distingue aussi en partie le Mont Blanc. Superbe.

Schibespitz

Après la pause, on descend par le chemin de la montée et retrouvons ses câbles. En descendant cela demande plus de concentration. On poursuit ensuite sur la crête confortable pour arriver à un col. Devant nous se dresse un blockhaus. On le contourne pour arriver au sommet du Schibespitz. Rien de spécial à voir.

Morgetepass

Alors on redescend en contrebas de la crête. Le chemin est bien fleuri, mais parfois glissant car poussiéreux. Sans soucis on arrive au col du Morgetepass. Là, la ferme en contrebas Orbriste Morgeten a installé un petit stand avec vente de leur produit de la ferme (salaisons et fromages). La fermière est là.

Bürgle

On poursuit par un chemin agréable en arc de cercle. Nous arrivons à une croisée des chemins et nous filons presque au N pour le Bürgle. Le chemin devient bien pentu, presque raide. La pente s’adoucit après l’antécime du Bürgle. Un dernier effort en douceur permet de rejoindre le sommet du Bürgle. Un modeste cairn marque ce sommet. Je préfère ce sommet car nettement moins fréquenté (au passage plus facile d’accès) et avec ceux rencontrés on s’autorise à discuter.

Morgetepass

Il est possible de descendre plein N, parmi des blockhaus. Le chemin semble raide et poussiéreux. En solo, j’y descendrai volontiers, en groupe on pense aux autres. Donc retour au col de Morgetepass, amis en variant le parcours. Sous le sommet du Bürgle le chemin n’est pas visible, on le retrouve plus bas. Jolie descente pour retrouver le chemin de la montée. Au Morgetepass, on retrouve le stand. La fermière n’est plus là, mais a laissé une glacière et la caisse pour payer. L’occasion de s’approvisionner en produit ultra locaux !

Chummlihütte

Puis c’est la descente au N, par un chemin au début bien joli le long du rocher. Il descend en douceur sur un terrain rocailleux. Nous croisons des dames dont l’une enceinte de 6 mois. Chapeau ! Nous passons dans le vallon de Chummlihütte de toute beauté avec la corne très esthétique de Chummlispitz. Superbe.

Gantrischseeli

En dessous de la ferme, un bref instant sur la route pour ensuite suivre un chemin pédestre. Un bref passage en forêt, un léger passage pentu et nous débouchons sur le lac de Gantrischseeli. Wouah que c’est beau ! Il y pas mal de monde. Nous nous arrêtons là. Le lac est froid, on se baigne jusqu’aux cuisses (qui oublie son maillot et ne veux pas rentrer en culotte mouillée). Les alvins vous chatouillent les pieds. Moment de quiétude malgré le passage. Puis il nous reste à rentrer et en moins de 15 minutes par une marche tranquille nous rejoignons le parking du jour.