Suisse | Fribourg

Lac Noir

Lorsqu’on parle du lac Noir, comme d’ailleurs tout autre couleur de lac, il faut préciser la région car ces appellations sont nombreuses. Celui d’aujourd’hui est dans le canton de Fribourg, proche du Jaun.

L’idée de la journée est de partir depuis le secteur du couvent de La Valsainte.

Les Echelettes

Nous partons peu après la ferme des Echelettes en se garant sur le bas côté de la route. Sinon une place peu après au Pt1171 existe.

Grattavache

Un bref instant sur la route et nous traversons un affluent du Javro par un joli petit pont couvert de tavaillons. Puis c’est la montée par la route d’alpage. Mazette c’est raide. Un arbre couché rajoute du piment. Les muscles chauffent et les mollets se tendent. On finit par déboucher dans le bas du pâturage de Grattavache (ça, c’est du nom !) où désormais un chemin pédestre nous attend, nettement plus agréable. Nous passons devant la ferme de Grattavache dessous. Le toit en tavaillons est bien vieux et a subi les assauts de l’hiver : des tuiles en bois ont volé.

La Balisa

Nous poursuivons par un sentier dans le creux d’une combe. Cela nous vaut en ce début de saison de traverser des névés. Ça met l’ambiance. Tiens les tussilages et crocus sont bien fleur, joli. Nous arrivons à une sorte de col, devant la ferme de La Balisa. Tiens, je me rappelle d’y être passé lors de cette randonnée.

La Magnena

La suite est de montée à la ferme La Magnena, soit par le chemin direct bien raide soit par la route d’alpage. Va pour cette dernière option, plus tranquille et qui offre un joli coup d’œil sur les préalpes Fribourgeoises. Un petit passage en forêt et nous voilà dur une croupe. La vue s’ouvre. Un chemin quasi à plat nous amène à la ferme La Magnena. La surprise est de trouver des restes d’une installation mécanique : un rail, un moteur, du bois coupé. Diantre de quoi s’agit-il ? J’ai du mal à déterminer le métier, mais le nom de la ferme vient d’un mot magnin qui signifie chaudronnier ambulant ou rétameur. Mais bizarre qu’il soit installé si haut.

Ferme Pt1542

Nous poursuivons par la croupe, les crocus sont de plus en plus présent. Superbe. Nous passons devant la ferme du Pt2542, abandonnée.

La Patta

Une courte descente dans la neige, puis nous filons en forêt. Désormais il faut composer avec les névés. Puis nous longeons cette forêt, s’enfonçant souvent dans la neige. Tiens des crottes de tétra lyre.

Nous finissons par arriver au plateau sommital de La Patta. Deux bancs et un arbre avec sa protection contre les animaux marque le sommet. La forêt cache la vue en direction de La Berra, mais est dégagée vers le Kaiseregg et cie. Nous marquons une longue pause, c’est l’occasion de discuter avec plusieurs randonneurs.

Ferme Pt1487

Puis nous descendons, toujours par des névés en longeant la forêt : entre épicéas et quelques mélèzes. Joli. Juste avant la ferme du Pt1487, nous bifurquons à droite direction Schwarsee.

Schwarsee Bad

Les névés s’estompent et nous trouvons une route forestière. Avant d’arriver à la ferme Guglervorsass, la route est séparée en deux par un barbelé : à gauche pour les randonneurs, à droite le pâturage. Après cette ferme, nous descendons psr une route d’alpage pierreuse bien raide : peu de tenu, il faut surveiller ses appuis. Un chemin pédestre nous permet d’arriver à Schwarsee Bad. Là, on trouve bien du monde,retour à la civilisation. Nous traversons le centre de vacances pour arriver su bord du lac noir. Désormais nous avons le choix entre faire le tour du lac (la moitié par la route) ou barbotter. Va pour cette dernière option, sieste en prime. La vie est dure, je sais.

Camping

Puis nous filons au mieux, comprendre qu’on erre entre la piste vita, le Seeweidbach et le camping (plutôt des maisons secondaires qu’un camping). On visite brièvement le sentier des sorcières, arrêt devant le bout du lac gardienné par un gros dragon en fer.

Ferme Pt1217

Puis nous filons direction La Balisa, par une route d’alpage, d’abord tranquille puis s’enfonçant en forêt et devenant raide. Mazette, ils ne savent pas faire dans la douceur ici. Sous la ferme du Pt1217, il faut quitter la route pour traverser le pâturage. Dernier coup d’œil sur le lac noir.

La Balisa

On retrouve une route d’alpage, en pente régulière, mais notre énergie est moins grande. On finit par retrouver des névés et par arriver à La Balisa.

Grattavache

Il suffit désormais de suivre le chemin de la montée, passer la ferme de Grattavache, descendre son pâturage et sa route d’alpage raide pour retrouver le parking du jour.