Autriche | Tyrol

Seefeld

Ayant quitté les Dolomites en Italie, il faut penser au retour en Suisse. Comme la route est longue, nous marquons une pause en Autriche. Va pour la station de ski de Seefeld. Que faire dans la région. Beaucoup de possibilités, mais une seule à choisir. C’est sûr que dans une station montagnarde, le choix est vaste. Va pour choisir le massif du Wetterstein qui fait la frontière entre l’Autriche et l’Allemagne.

Salzbach

Après le village de Leutasch, il faut suivre une petite route en forêt qui fait passer devant plusieurs parkings. On s’arrête au dernier (ils sont tous payants, 4.- EUR la journée), au niveau du ruisseau Salzbach. L’idée est de faire un tour en partant depuis là.

Un pont nous permet d’enjamber le ruisseau local pour poursuivre en montée dans une forêt d’épicéas.

Hämmermoos Alm

La surprise du jour est de voir bien du monde, avec parfois des drapeaux, une tasse qui pend au sac à dos. Hum étrange. Je finis par babiller avec des allemands (en anglais) et c’est une journée de l’International Marching League. Cette organisme  promeut la marche à travers le monde via des événements. Une contribution modeste permet de profiter de l’organisation (parcours, ravitaillement). Donc bien du monde.

Nous sortons de la forêt et arrivons dans un pâturage pour ensuite passer devant la ferme/buvette de Hämmermoos Alm. Nous poursuivons par une route d’alpage, en retrouvant la quiétude car la foule poursuit à l’opposé  de nous. La route file en forêt et se transforme en sentier ensuite. Le sentier se met enfin à monter, pentu, mais restant agréable. Surtout ça devient fort joli.

Rotmoosalm

Le sentier zigzague dans une zone faiblement boisée, en longeant un cours d’eau. On finit par le traverser devant une bien jolie petite chute d’eau. Encore quelques arbres puis nous sortons de la forêt pour profiter d’un beau panorama. Tiens un petit chalet isolé bien mignon. Là, nous descendons légèrement en passant une zone massacrée par les vaches. Des planches en bois facilitent la progression.

Nous passons l’un des plus jolis secteurs de la balade avec ses petits blocs rocheux et pins. Superbe. Puis c’est la montée raide pour la cabane de Rotmoosalm. Il y a plusieurs passages parfois humides, un petit cours d’eau coupe le sentier.

Un petit plateau à traverser et nous arrivons sur la buvette de Rotmoosalm. Elle est bien touristique et de nombreux VTT (surtout électriques !) sont garés. L’intérieur de la buvette est tout refait et bien joli. Plusieurs animaux sont empaillés ou des têtes de gibiers. Nous profitons d’une pause gustative et de la vue grande ouverte sur le Wetterstein .

Wettersteinhütte

Notre objectif du jour est de poursuivre via la Wettersteinhütte, mais il faut composer avec l’état de la troupe. Va pour raccourcir en suivant la route d’alpage. C’est tranquille, mais peu passionnant. Dès qu’on le peut, on coupe à travers le pâturage (le bétail n’y étant plus), bien plus agréable que la route et amenant un brin d’aventure. Cela nous fait passer devant une ruine, certes peu esthétiques.

Leitenbach

Nous retrouvons la route d’alpage, à hauteur d’une cabane pour chasseurs. Tiens sur la route, je trouve une iPhone 6 perdu. Va pour le prendre, le propriétaire aura sûrement l’idée d’appeler (il le fera en soirée seulement). Dans le dernier virage de la route, une barrière interdit l’accès au voiture. Nous empruntons ce sentier forestier, mais c’est erreur. Il faut revenir sur nos pas, le sentier part bel et bien sur la gauche, mais en léger contrebas.

On retourne en forêt sur un sentier pentu. Un pont permet de franchir le cours d’eau local. A ce niveau c’est bien joli.

Salzbach

Puis on poursuit sur une route d’alpage, bien tranquille. Cela nous permet de passer des pâturages et un dernier long parcours en route forestière permet de rejoindre le parking du jour à Salzbach. Au passage il y a des toilettes et une fontaine à disposition.